Les éditeurs stéphanois ne sont pas les bienvenus à la fête du livre !

Communiqué de L’association les éditeurs stéphanois

Début 2018 quelques éditeurs stéphanois se retrouvent pour faire le même constat : leur participation à la fête du livre est chaotique, irrégulière, parfois dans le in, parfois dans le off.

Ils servent de bouche-trous ou de faire-valoir et partagent tous le même souhait de participer de façon pérenne et officielle à la fête du livre. Est décidée alors la création de « l’Association des éditeurs stéphanois » qui compte aujourd’hui 17 adhérents.

Deux réunions ont lieu avec l’Adjoint à la Culture les 14 mai et 18 juin 2018 (à laquelle participent tous les acteurs du livre dont les libraires stéphanois). Nul obstacle n’est soulevé et rien ne s’oppose à la présence des éditeurs à cette manifestation. Seul le surcoût occasionné est mentionné mais les messages passés dans la presse de la part M. Chassaubene sont rassurants.

Ne voyant rien venir quant à leurs conditions matérielles de participation les éditeurs relancent la municipalité début septembre. Et ce n’est que quelques heures (!) avant la conférence de presse que la réponse attendue arrive.

Les conditions de participation édictées sont inacceptables et refusées en bloc.

Conditions inacceptables et mesures dilatoires, voici bien la preuve que les éditeurs stéphanois ne sont pas les bienvenus à la fête du livre ! Quand dans toutes les grandes villes de France dont les manifestations littéraires connaissent, elles, un fort succès, les éditeurs sont les bienvenus.

Acteurs de la vie locale, et bien évidemment amoureux des livres, les éditeurs stéphanois ne comprennent pas cette exclusion mais restent ouverts à la discussion.

PJ : Courrier de la Mairie du 10 septembre 2018 et Courrier des éditeurs du 12 septembre 2018 (non publiés)

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *