Et s’il fallait faire revenir la culture plutôt que le commerce dans les centre-villes ?

La “désertification du centre-ville avec l’ouverture de centres commerciaux en périphérie de Saint-Etienne” est une nouvelle fois au cœur de l’attention stéphanoise pour cette rentrée 2018.

Mais peut-être que l’on fait fausse route, il y a bien une célèbre maxime qui dit “gouverner c’est prévoir” mais en France très souvent il faut prendre le mur de face pour qu’on commence à ouvrir une réflexion…

Saint-Etienne n’est pas la seule concernée par les changements d’habitude des consommateurs, il suffit de regarder les jeunes sur internet, les riches dans la plaine du Forez ou sur Lyon, et les pauvres chez les discounters…

Est ce que d’attirer de nouvelles enseignes commerciales locomotives nous ferait prendre le bon wagon ? puisque que l’on ne veut plus de voitures en centre ville et puisque les consommateurs ne consomment plus, s’ils ne s’arrêtent pas devant la porte…

Puisque les parkings sont gratuit en périphérie et payant en centre ville…voir plus si on a 5 minutes de retard.

Mais comme c’est à peu près pareil dans toutes les villes, que même à l’étranger même cause et mêmes effets…

Ne peut on pas envisager dans une ville ou tant d’associations, de gens “encore” motivés avec des idées novatrices, de faire revenir la culture dans le cœur de ville  ? n’y a t’il pas des musiciens, des comédiens, des artistes, des saltimbanques pour  réinvestir tous ses lieux à l’abandon ?

(clin d’oeil avec sourire) Pourquoi ne pas créer un endroit emblématique avec le Logo SAINT-ETIENNE  ou tout le monde, touristes et autres viendraient se faire prendre en photos devant et diffuserais le nom Saint-Etienne sur tous les réseaux ? Je sais c’est Simplet mais c’est fait dans d’autres villes, d’autres pays et ça fonctionne…

Allez on y croit et on se bouge la vie est en mouvement permanent.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *