Rendez-vous avec Jean-Michel Debut Photographe passionné

Sophie Jaconelli

Il y a des rencontres dont on se souvient surtout quand elles sont marquées par la gentillesse et la modestie. Des inconnus qui tout d’un coup vous donne l’impression de faire partie de la famille, de vous rendre important pour quelques minutes.

Avec Jean Michel on s’est un peu courus après il y a quelques années, au balbutiement des réseaux sociaux, un gars qui voulait absolument me rencontrer, je n’étais pas encore habitué.

Nelly Rey

Et puis la magie du hasard et des relations en commun, c’est sur l’hippodrome de Saint-Galmier que nous avons fait notre première rencontre, et cet homme est un véritable passionné par la photographie. Une passion qu’il avait un peu mise de coté et qu’il a retrouvé en 2008 avec une rencontre importante, qui lui a a nouveau déclencher le virus du déclencheur…

Jean-Michel est spécialiste des portraits, en couleurs ou en noir et blanc, c’est aussi un prétexte a faire de belles rencontres.

Nous avons eu en commun pendant quelques années cette casquette sur la tête, d’ou à certaines occasions on me demandais si le stéphanois à la casquette était arrivé pour faire des photos…la confusion est toujours présente aujourd’hui car les gens ne prennent pas la peine de s’intéresser à leurs interlocuteurs, la génération selfie, micro onde n’a pas le temps de comprendre son voisin.

L’anecdote aussi concernant le “Jean-Mi” c’est qu’il fait partie des deux ou trois personnes qui m’ont poussé fortement a organiser une élection de Miss “Stéphanoise à la casquette” mais tout cela aujourd’hui on peut dire que c’est bien loin….

Jean-Michel pour mettre à l’aise ses modèles raconte toujours cette belle conclusion “personne n’est moche en photo, se sont les photos qui sont loupées”.

Partager cet article :

Auteur de l’article : Gilles Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *