Saint-Ch’môn’ 2 minutes d’arrêt … La gare

Quand les braves voyageurs, les z’opulents* ou les prend-l’air* arrivaient à St Cham’ par le train, soit y s’éparpillaient à pieds dans les rues à la grataille*, soit y montaient dans une des belles voitures de remise Boiron de la rue du Rivage, soit y descendaient à l’Hôtel du Chemin de Fer pour dormir dans des lancieux* bien proprets …

opulent:      faux riche

prend-l’air:  touriste

à la grataille: de façon aléatoire

lancieu:      drap

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *