La revue de Presque du Pépé de St cham’ : La communale en costard ???

Comme chaque semaine Jean Lou Vivier nous offre sa revue de Presque du Pépé de St cham’…

JeanLou Vivier aime rendre hommage au langage gaga.

Fouilla d’un temps, y nous saoûlent dans le poste. Finie la graine d’émeutiers qui vont à l’école habillés sans devant-dimanche*, morveleux, évarachés*. Y a un maire qui veut reblanchir* tous les pillots genre ambiance bleu-pastel, col en V et devise républicaine. Boudiou, ça va être beau comme l’Antique ! Du temps qu’on y est, pourquoi pas des bigoudis et un Régé-Color ? Comme qu’il en soit, ça m’rappelle ma communale.

On portait tous une belouse grise passequ’avec nos plumes z’émoussées mais vibrantes, on s’mâchurait de partout à l’encre violine, des vrais pâtés ! Mais j’y pense, âque leur uniforme à 145 euros, comment y vont faire les coissous à la récré : Pour portionner les bugnes de la tatân ? Pour se tirancher à la matte ? Pour jouer aux billes à plat-ventre ? Ca va faire beaucoup de bleu d’un coup, on risque de frôler la cyanose du nouveau-né, non ?

Sans devant-dimanche : n’importe comment

Evaraché : ébouriffé

Reblanchir : habiller de propre

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *