Le Département de la Loire sous tutelle de l’Etat !

Communiqué de presse du groupe Loire Solidaire au Département de la Loire suite au vote du pacte financier avec l’Etat lors de l’Assemblée plénière de ce lundi 25 juin.

Réuni en Assemblée plénière, le Conseil départemental devait se prononcer ce lundi 25 juin sur le pacte financier proposé par le Président de la République et le Gouvernement d’Edouard PHILLIPE, qui propose d’encadrer l’augmentation des dépenses de fonctionnement des plus grandes collectivités françaises à 1,2 % par an au maximum.

Selon l’Assemblée des Départements de France (ADF), les trois quarts des Départements ont annoncé leur volonté de ne pas souscrire au pacte financier du gouvernement, considérant qu’il est impossible de contenir sous la barre des 1,2 % l’augmentation de leurs dépenses de fonctionnement, compte-tenu de la nature même des politiques publiques qu’ils conduisent (envolée des dépenses d’autonomie, RSA, etc.).

En souscrivant à ce qui s’apparente à une mise sous tutelle des collectivités territoriales, la majorité départementale se soumet à une recentralisation masquée.

Le Département de la Loire renonce au principe de libre administration des collectivités territoriales en faisant le deuil de son autonomie budgétaire. Il est scandaleux que des élus renient ainsi la responsabilité qui leur a été confiée par le suffrage universel.

Alors que le groupe Loire Solidaire a, depuis le débat sur les Orientations Budgétaires, dénoncé cette contractualisation et voté en cohérence contre cette délibération, certains membres de la majorité se sont montrés particulièrement inconséquents.

En effet, que dire des Conseillers départementaux ou Vice-présidents qui ont voté pour la contractualisation en Assemblée départementale, après avoir manifesté lundi dernier derrière une banderole « MACRON m’a tué », et qui voteront contre avec ferveur lors du prochain Conseil de Saint-Etienne Métropole, voire au Conseil municipal
de Saint-Etienne.

Heureusement, le ridicule ne tue pas. En revanche, la crédibilité de ces élus n’en ressortira pas grandie.

Pierrick COURBON
Président du groupe Loire Solidaire
Et ses collègues :
Arlette BERNARD Nathalie DESA-FERRIOL
Brigitte DUMOULIN Régis JUANICO
Jean-Jacques LADET Éric MICHAUD
Marc PETIT Nadia SEMACHE
Marie-Michelle VIALETTON

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *