Enfin un magazine pour Saint-Étienne Métropole !

Après plus de vingt ans d’existence, Saint-Étienne Métropole se dote enfin d’un support d’information grand public. Baptisé SÉM le Mag, ce premier magazine sera diffusé à partir du 25 juin prochain dans toutes les boîtes aux lettres du territoire métropolitain.

Il était temps ! Saint-Étienne Métropole était la dernière communauté urbaine à être privée de support d’information grand public. À l’heure où elle porte une ambition renouvelée et élargit son champ d’interventions avec des compétences nouvelles, il devenait urgent pour elle de renforcer et diversifier ses moyens d’information et de communication. Devenue Métropole le 1er janvier 2018, elle se dote enfin d’un magazine, à l’instar de toutes les autres métropoles françaises !

Baptisé SÉM le Mag, ce trimestriel de 40 pages sera diffusé à partir du 25 juin prochain dans toutes les boîtes aux lettres de la métropole et dans les mairies des 53 communes du territoire.

Pourquoi un magazine en 2018 ?
Malgré l’évidente montée en puissance ces dernières années du numérique, le journal territorial reste la première source d’information sur la vie locale (Baromètre de la communication locale, sondage 2015, source Cap com). C’est donc une logique de complémentarité de ses supports que Saint-Étienne Métropole a choisi de mettre en place.
Consciente de l’évolution des usages, la collectivité a fortement développé ses moyens de communication digitaux. Elle a totalement refondu son site internet qu’elle a repensé dans une logique de services à l’usager. C’est aujourd’hui un site responsive (adapté à tous les supports mobiles) dont l’ergonomie a été renforcée et le design modernisé pour une navigation simple et intuitive. En parallèle, elle ne cesse de renforcer sa présence sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter mais aussi Instagram et Youtube.

Si les réseaux sociaux apportent réactivité et convivialité, Saint-Étienne Métropole répond avec ce nouveau support à un besoin d’explication et de mise en perspective d’une action publique particulièrement ambitieuse. Les transports, les déchets, l’eau potable, le numérique dans les écoles, l’enseignement supérieur, l’aide à l’insertion professionnelle : par ses compétences, la Métropole est très présente dans la vie quotidienne des habitants mais pas suffisamment identifiée. Pour le président de Saint-Étienne Métropole, Gaël Perdriau, «ce nouveau magazine permettra de mieux partager et faire connaître le projet ambitieux d’un territoire qui compte désormais parmi les 22 métropoles françaises. C’est aussi un excellent moyen, dans une logique de plus grande proximité, de rapprocher la Métropole de ses habitants. »

Le magazine aura donc une dimension pédagogique très forte pour expliciter ses missions. Articles de fond, dossier, double page de datavisualisation, interview d’élus permettront de satisfaire cet objectif.

Au delà de cette dimension pédagogique, SÉM le Mag va également contribuer à renforcer le sentiment d’appartenance et la fierté métropolitaine. En valorisant les réussites économiques du territoire (via la rubrique Iconique), en donnant la parole aux acteurs locaux (portrait, témoignages, carte blanche), en révélant l’innovation portée par les communes (dans les pages Initiatives communes mais pas que…), en invitant à découvrir la multitude de pépites patrimoniales et paysagères (rubrique Nos trésors), chacun est amené à prendre conscience de la richesse d’un territoire plein de ressources, un territoire résolument inventif, connecté, design et durable !

Un territoire où on peut vivre TALENTUEUSEMENT, HARMONIEUSEMENT, INTENSÉMENT, et surtout être bien ENSEMBLE !

Caractéristiques techniques
Un rythme de parution trimestriel (octobre 2018, février, mai, septembre et décembre 2019)
Tirage à 200 000 exemplaires
Format 19,5 x 26 cm
Pagination 40 pages couverture comprise
Imprimé sur du papier recyclé
6 pages de publicité
Une réalisation locale : mise en page confiée à l’agence stéphanoise Trenta et impression réalisée par Loire Offset Titoulet.

Partager cet article :

Auteur de l’article : Gilles Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *