Fin de la période d’expérimentation de l’utilisation de caméras individuelles par les agents de la police municipale : Gaël Perdriau écrit à Gérard Collomb et sera avec les policiers municipaux, lundi 4 juin

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole et coprésident de la commission sécurité de France urbaine a adressé, hier vendredi 1er juin, un courrier à Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, concernant la fin de la période d’expérimentation de l’utilisation de caméras individuelles par les agents de la police municipale.

“Il me semble que la volonté du gouvernement est d’accorder une place plus importante à la police municipale dans la production de sécurité. Or, la décision de mettre fin à la période d’expérimentation des caméras individuelles par les agents soulève une contradiction majeure”, explique Gaël Perdriau qui poursuit :

 

En effet comment faire assumer à la police municipale de nouvelles missions en lui retirant les moyens d’actions qui sont actuellement à sa disposition ? (…)

 

En tant que maire, j’ai fait de la sécurité, la priorité de mon mandat et des investissements importants on été consentis pour améliorer la tranquillité publique : 60 agents supplémentaires, multiplié par 3 le nombre de caméras de vidéosurveillance, portant à 270 et ouvert un nouveau poste de police municipal pour mieux accueillir le public.

 

Les caméras individuelles ont pleinement prouvé leur efficacité sur le terrain (…) ce qui accroît, vous le comprendrez, mon étonnement”.

 

Le maire de Saint-Etienne et coprésident de la commission sécurité de France urbaine, s’adressant au ministre de l’Intérieur, conclut : “Je sollicite votre bienveillance afin que vous puissiez revoir la position du gouvernement, conformément aux attentes de très nombreux de mes collègues, afin de pérenniser ce dispositif. Ce d’autant que la volonté du gouvernement est d’accroître le taux d’équipement de ces caméras chez les policiers nationaux et les gendarmes. Dès lors, iles difficilement concevable que les policiers municipaux, qui sont appelés à jouer un rôle plus important, si on s’en réfère aux souhaits exprimés par le président de la République, dans le maintien de la sécurité dans les prochains mois, en soient privés

 

Gaël Perdriau, se rendra lundi 4 juin à 9h15 au poste de police municipale, rue Gérentet, à la prise de fonctions d’une patrouille de policiers municipaux qui sera toujours équipée de caméra individuelle.
Partager cet article :

Auteur de l’article : Gilles Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *