CHU : Gaël Perdriau écrit au ministre de la Santé, Agnès Buzyn

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole et président du Conseil de surveillance du CHU de Saint-Etienne, a adressé, ce jour, un courrier à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, pour lui faire part de ses inquiétudes liées à la situation actuelle de l’établissement, rappelant que “se servir de la santé pour faire des économies ne me semble pas opportun”.
 
Il poursuit :
“Demander continuellement plus avec toujours moins ne peut se faire qu’au détriment des patients, ce que je ne peux cautionner.
L’insuffisance des effectifs et la diminution des moyens octroyés à l’hôpital public ne peuvent en aucun cas devenir une règle”.
 
Gaël Perdriau rappelle à la ministre que “la situation financière des CHU demeure inquiétante et ce surtout depuis la politique restrictive mise en place.
 
Vous comprendrez que je sois particulièrement sensible au devenir de ce centre hospitalier universitaire au regard des orientations prises qui semblent pour l’instant ne pas porter leurs fruits et n’allègent pas la souffrance des professionnels et des patients.
Face à ce constat, le maire de Saint-Etienne conclut en demandant à la ministre quelles solutions concrètes elle envisage de mettre en œuvre afin de donner un nouveau souffle aux CHU.
Partager cet article :

Auteur de l’article : Gilles Charles

1 commentaire sur “CHU : Gaël Perdriau écrit au ministre de la Santé, Agnès Buzyn

    Prud’homme

    (6 juin 2018 - 9:01 )

    Ce n’est pas en supprimant les postes des soignants que la dette liée aux prêts « toxiques » sera plus vite remboursée … cet hôpital est devenu une usine où les soignants font du mieux qu’ils peuvent dans des locaux sans cesse agrandit mais peu entretenus…. ce serait le moment de se poser les bonnes questions et de parler avec les soignants et pas que la direction .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *