Réactions au Conseil Municipal de Saint-Chamond du 14 mai

Suite au Conseil Municipal de la commune de Saint-Chamond du 14 mai 2018 et sur la délibération présentée portant sur la création du dispositif des Mercredis Découverte, le groupe majorité souhaite réagir aux interventions de certains élus de l’opposition.

Le dispositif des Mercredis Découverte a été mis en place suite au retour à la semaine de 4 jours dans les écoles de Saint-Chamond. Ce retour à la semaine de 4 jours a été plébiscité par les parents d’élèves lors d’un sondage effectué auprès de l’ensemble des familles.

Plus de 80 % des parents d’élèves ayant fait part de leur volonté d’un retour à la semaine de 4 jours.

 

Ce nouveau dispositif municipal, partenarial et transversal a plusieurs objectifs :

  • faire découvrir un large panel d’activités aux enfants au moyen d’une initiation culturelle et sportive,
  • permettre à l’enfant de s’épanouir à travers une pratique et de pouvoir la conforter plus tard au sein d’une association,
  • soutenir les pratiques associatives,
  • proposer une activité aux enfants le mercredi matin.

 

Le groupe majorité se réjouit de la création de ce dispositif et se félicite du partenariat étroit qui s’est lié entre la ville, les associations, et les responsables de l’ancien dispositif CLIPS, qui ont oeuvré ensemble à la création de ce dispositif sous la houlette de Andonella Flechet, Maire adjointe en charge de la vie associative.

Ce dispositif permettra de proposer une offre d’initiation sportive et culturelle à tous les enfants saint-chamonais, adaptée à leurs besoins et aux besoins des familles.

 

Toutefois, le groupe majorité a été très surpris des réflexions de certains élus de l’opposition qui ont critiqué ce dispositif en arguant des faits que l’ancien dispositifs CLIPS était un bon dispositif et en même temps reprochant à la municipalité actuelle un retour à la semaine de 4 jours.

 

Pourtant ce sont bien ces mêmes personnes qui lors de leur mandature ont arrêté le dispositif CLIPS en soutenant la réforme scolaire et en mettant en place la semaine de 4 jours 1/2. Et ceux-là même qui aujourd’hui critique le retour à la semaine de 4 jours.

 

Il y a chez ces personnes une sorte de nostalgie ambiguë du passé pour ceux qui ont “tué” le CLIPS et supprimé toute activité du mercredi matin. A moins que seule la volonté politicienne de refuser systématiquement les projets les conduise à se contredire dans leurs propos.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *