Dino CINIERI et Laurent WAUQUIEZ dénoncent l’abaissement de la vitesse à 80 km/h

Laurent WAUQUIEZ, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes, a tenu une conférence de presse à l’Hôtel de Région, ce jeudi 26 avril, en présence notamment de Dino CINIERI Député et Conseiller spécial à la Région. Un sujet déjà évoqué il y a quelques jours au micro de LOIRE FM 100.9.
 –
A cette occasion, il a dénoncé l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire et demande une application pragmatique, au cas par cas, décidée en lien avec les présidents de département et les maires.
 –
Soutenu par les Départements de la Région, Laurent WAUQUIEZ dénonce une mesure technocratique qui accroît le sentiment de déclassement des campagnes. Le Président de la République s’acharne contre la ruralité avec les fermetures de classes en milieu rural, l’abandon des exploitations familiales agricoles, ou encore la fermeture de 9 000 km de petites lignes ferroviaires.
 –
« C’est typique d’une décision qui est prise par des gens qui sont à Paris, qui ne voyagent qu’en métro, en TGV et en avion et qui ne comprennent rien au terrain. C’est tout autre chose quand vous utilisez votre voiture tous les jours et que vous prenez la D1091 entre Vizille et Bourg-D’Oisans ou encore la N7 entre Valence et Livron. Avec la limitation à 80 km/h, impossible de dépasser les camions. Là, ce n’est plus 3-4 minutes que vous perdez ! »
Le Gouvernement sous-estime le coût de cette mesure pour les petites communes, avec le remplacement de 20 000 panneaux, pour un montant estimé entre 3 et 5 M€.
Le Président d’Auvergne-Rhône-Alpes demande donc au Gouvernement de faire preuve de pragmatisme dans l’application de cette mesure et de remettre de l’argent sur la table pour sécuriser nos routes.
 –
« La sécurité routière doit être une priorité. Mais la mesure proposée par le Gouvernement n’est justifiée par aucune mesure sérieuse. Agir pour la sécurité routière, c’est accepter d’investir de l’argent pour entretenir et sécuriser nos routes. » conclut Laurent WAUQUIEZ.
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *