Quand la Nostalgie passe par Saint-Etienne

La tournée Age tendre passait par Saint-Etienne ce vendredi. Mais plutôt que de revenir sur toutes ces chansons qui sont entrées dans le cœur du public, j’ai posé à tous la question de savoir se que représentait à leurs yeux la ville de Saint-Etienne.

Pierre Groscolas : Saint-Etienne pour moi c’est plusieurs choses, mais tout d’abord mon grand-père qui me parlait toujours de Saint-Etienne parce que c’est ici qu’il achetait ces fusils de chasse. Pour lui Saint-Etienne était quelque chose d’extraordinaire dans les années 50-60, donc j’ai toujours entendu parler de Saint-Etienne. C’est aussi les début de la tournée “Age tendre” puisque l’on commençait toujours par répéter à Saint-Etienne, et on démarrait ici c’était en 2007.

Dick Rivers : C’est une ville que je connais mal, mais dans une région ou j’ai beaucoup d’amis. Notamment Mickael Furnon de Mickey 3D qui m’a fait des textes, un ami à Riotord. Mais je n ‘ai pas de souvenirs précis d’avoir fait des concerts et pourtant dieu sait si j’en ai fait. C’est marrant non ?

Richard Dewitte : Saint-Etienne me fait penser à Lavilliers, c’était une région très industriel, et j’avais participé à une tournée “Age tendre” en 2008, avec un autre producteur et je me souviens très bien de l’hôtel, et du parc en face ou j’étais allé me promener. C’est donc un grand plaisir de revenir ici.

Nicoletta : C’est le pays de mon copain Bernard Lavilliers, quand on pense Saint-Etienne on pense à Bernard bien sur. Moi j’ai connu Saint-Etienne quand j’étais au Puy en Velay j’étais même pas chanteuse. Mais je suis pas très passéiste, pour Moi Saint-Etienne c’est Bernard Lavilliers…

L’intégralité de ces rencontres a retrouver bientôt sur radio LOIRE FM 100.9 dans l’émission Mes Meilleures Années

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *