Qui se souvient des Nouvelles Galeries ?

C’était un des temples du commerce stéphanois, sur ces nombreux niveaux et avec ses nombreuses employées, les nouvelles galeries étaient incontournable dans la grand rue.

A l’origine c’est Mme Veuve Démogé qui possède un bazar à Saint-Etienne, donnant 18 rue Gambetta et 11 cours Victor Hugo. En 1894, elle achète à la ville une parcelle libérée par le projet du lycée Gambetta au 15 rue Gambetta, mitoyenne avec un terrain dont elle est déjà propriétaire.

Elle charge Léon Lamaizière de réaliser à cet endroit un grand bazar qui prend le nom de Nouvelles Galeries dans lequel elle conserve un appartement au troisième étage. L’ouverture au public eut lieu le samedi 6 avril 1895. Un premier agrandissement est réalisé en 1898 afin de porter la surface de vente à plus de 3000 m². L’année suivante le magasin de Saint-Etienne est intégré à la Société Anonyme des Galeries de France qui deviendra en 1900 la Société Française des Nouvelles Galeries réunies.

En 1912-1913, un important remaniement intérieur (installation d’ascenseur et monte-charges notamment) donne un caractère de modernité au magasin pour lequel Lamaizière dessine le Salon des Modes.

De décennies en décennies, des générations de stéphanois ont arpentés les allées d’une enseigne qui en juin 2005, le 27  ferme définitivement, le propriétaire, le groupe Galeries Lafayette, estimant l’enseigne pas rentable…

infos : https://archives.saint-etienne.fr

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *