#ConfTerritoires : Les annonces gouvernementales sont des leurres qui ne doivent pas nous faire oublier les actions menées jusqu’à présent.

Au lendemain de la Conférence Nationale des Territoires qui s’est tenue à Cahors, je souhaite rappeler que les annonces faites par le gouvernement Philippe sont contradictoires avec les actions qu’il a mené jusqu’à présent .

Les 5 milliards d’euros prévus sur les cinq années à venir ne feront oublier en rien “l’été meurtrier” qu’ont connu les collectivités entre suppression de la taxe d’habitation, coupe dans les dotations aux collectivités, ou encore le rabotage des emplois aidés.

La revitalisation des centres villes et centres bourgs doit faire l’objet d’une réelle volonté politique à travers la régulation du développement des zones commerciales périphériques. Il est en mon sens la condition première au retour des commerces de proximité dans nos centres.

De plus, ce plan « commerce et numérique » qui ne concerne que les villes moyennes, laisse à l’abandon les plus petites communes qui forment notre territoire. Après la désertification des services publiques dans ces zones, les voilà abandonnées des politiques nationales de revitalisation.

Au total, c’est 50% de la population nationale pour qui le gouvernement n’a plus d’estime, puisque faut il rappeler que ce sont plus de 30 millions de français qui vivent aujourd’hui dans des communes de moins de 10 000 habitants.

Pourtant je suis convaincue que la cohésion des territoires c’est aussi promouvoir un développement qui ne stigmatise pas les territoires à faible démographie mais qui au contraire en ferait des exemples en matière d’économie, de développement durable, de cohésion sociale, de vivre ensemble, de culture et d’éducation.

Cécile CUKIERMAN
Sénatrice de la Loire
Conseillère régionale Auvergne Rhône Alpes

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *