La Comète est lancée au cœur du quartier Beaubrun-Tarentaize

La Comédie ayant changée de quartier (inauguration avec la Ministre de la Culture le 16 Octobre).

C’est donc en plein cœur du quartier Beaubrun-Tarentaize, que l’ancienne Comédie deviendra une véritable pépinière du spectacle vivant, favorisant l’émergence et les pratiques amateurs, en lien avec la vie du quartier et plus largement, de la cité. Avec un nouveau nom LA COMETE et la grande salle de théâtre Salle Jean Dasté devient Le Panassa. 

La Ville de Saint-Etienne souhaite améliorer la formation, la pratique et l’émergence de ces acteurs en leur offrant un lieu leur permettant de disposer de conditions favorables pour pratiquer leur art tout au long de leur travail (recherche, répétitions, représentations) et favoriser ainsi la reconnaissance par le public et les réseaux professionnels de diffusion de leurs créations artistiques.

Par son histoire et la présence de nombreuses écoles d’art sur son territoire (École de la Comédie, Conservatoire à rayonnement régional, École Supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne (ESAD), réseau d’écoles de musique, etc) la Ville de Saint-Etienne compte de très nombreux artistes et compagnies amateurs ou professionnels, débutants ou confirmés qu’elle entend accompagner au mieux à chaque stade de leur développement.

Par ailleurs, le Centre Dramatique National et l’école supérieure d’enseignement qui lui est rattachée quitte cette saison leur site historique sis avenue Emile Loubet, en plein centre du quartier Beaubrun-Tarentaize pour rejoindre leur nouveau bâtiment dans le quartier Créatif Manufacture-Plaine-Achille. Cette construction exceptionnelle a été rendue possible par le fort engagement de l’ensemble des tutelles du Centre Dramatique National dont la Ville de Saint-Etienne et la Région Rhône-Alpes.
Ce déménagement libère ainsi un équipement de près de 5 000 m2 dont la configuration est propice à la création d’un lieu ressource pour le spectacle vivant. En effet sa portée symbolique, sa situation au cœur de la ville, la présence de deux salles de spectacle de 650 et 120 places, d’un grand hall d’accueil, d’un espace de restauration, de locaux de répétitions, de locaux de stockage etc… le destine à devenir un lieu de formation, de représentation et de pratiques artistiques.

La nouvelle structure accueillera ainsi de façon pérenne les compagnies émergentes de spectacle vivant, la structure de médiation culturelle l’école de l’oralité, le département d’art dramatique du Conservatoire Massenet, une école de musique, un accueil pour la jeunesse stéphanoise, un café culturel et proposera à l’ensemble des autres acteurs culturels du territoire des espaces de répétitions et de représentations de leurs œuvres.
La Ville de Saint-Etienne a fait de l’émergence des talents une véritable politique culturelle, un marqueur fort de sa volonté de donner leur chance à tous ceux qui souhaitent s’exprimer par l’art et la culture et se laisser porter hors d’eux-mêmes selon l’expression chère à Jean Dasté. Ce nouvel équipement permettra de démocratiser la culture et de la rendre accessible à tous, de créer une véritable « exception culturelle stéphanoise » qui fera rayonner la cité à travers ses artistes.

Le cœur de Beaubrun-Tarentaize va continuer de battre fort, irrigué par la culture, le spectacle vivant et la jeunesse. (Gaël Perdriau)

A travers ce nouvel équipement en centre ville, il s’agit également de ‐ soutenir les pratiques amateurs du spectacle vivant par la mise à disposition ponctuelle de locaux de répétition.
Il s’agit en outre d’offrir à la location les salles de spectacle. Pour les amateurs, c’est l’occasion de voir l’aboutissement de leur démarche de loisirs et d’apprentissage dans une salle équipée, pouvant répondre à l’ensemble de leurs besoins tout autant qu’aux attentes du public en termes de confort. Les professionnels pourront quant à eux aller à la rencontre d’un public parfois éloigné de leur exercice en se mettant en scène dans un espace valorisant les amateurs et l’émergence en priorité.

Cet équipement cherchera également à accompagner les compagnies émergentes dans leurprofessionnalisation par :
• la mise à disposition d’espaces de répétition et de travail,
• l’usage d’un lieu de diffusion adapté à des formes de spectacle en développement,
• les conseils de professionnels dans la structuration de leur projet, sur les volets juridique comme administratif et économique. Cet équipement abritera également le service Jeunesse de la Ville de Saint-Etienne. Cette installation favorisera par la mixité d’usage et les moyens mis à disposition une nouvelle approche innovante des services offerts par la collectivité à sa jeunesse.

Calendrier du projet

• Septembre 2016 : lancement des études de diagnostic et d’esquisse du projet ;
• Septembre-octobre 2017 : démolition du cœur d’îlot et dépôt du permis de construire,
• Octobre-décembre 2017 : remise des études PRO / DCE,
• Janvier 2018 : Lancement des consultations des entreprises
• Mai 2018 : Début du chantier,
• Octobre-Novembre 2019 : fin des travaux,
• Début 2020 : inauguration et mise en service de l’équipement.

Partager cet article :

Auteur de l’article : Gilles Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *