Baisse des crédits pour la sécurité : Gaël Perdriau écrit au ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole, mais également coprésident de la commission sécurité à France urbaine, vient d’adresser un courrier au ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, à la suite de l’annonce d’une très probable baisse de crédits de l’ordre de 526 millions d’euros pour la sécurité, en 2018.

Et Gaël Perdriau d’expliquer :
Les forces de police sont découragées, après un quinquennat chaotique dépourvu de cap clair et d’une véritable doctrine en matière de sécurité. Dans un tel contexte, ces coupes budgétaires, si elles devenaient une réalité, se traduiront inévitablement par une baisse des moyens logistiques mis à disposition de nos forces de police. Est-ce réellement opportun, au moment même  où nous devons renforcer nos capacités d’action pour maintenir la sécurité, face à la violence quotidienne, et lutter contre la menace terroriste ? (…)
En tant que maire de Saint-Etienne, j’ai déjà accru les effectifs de la police municipale de plus de 60 % et doublé, tout en le modernisant, le parc de caméras affectées à la vidéoprotection(…).
Comme le pense la très grande majorité des maires, il serait illusoire de croire que les communes pourraient compenser les éventuelles réductions d’effectifs alors même que la période 2017 – 2020 s’annonce particulièrement compliquée en ce qui concerne les engagements financiers de l’Etat auprès des collectivités, avec une diminution attendue des dotations s’élevant à 13 milliards d’euros.
Dans ce contexte extrêmement confus, je sollicite votre écoute attentive pour connaître les intentions réelles du gouvernement concernant la politique en matière de sécurité, sujet qui demeure au centre des préoccupations de nos concitoyens“.
Partager cet article :

Auteur de l’article : lestephanoisC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *