Rendez-vous à Sainté…

La vie est un passage si court on l’on devrait ne voir qu’harmonie et sourires, mais l’humain aime se faire mal, se flageller.
Ou tout devrait n’être qu’amour, alors pour moi il y a différentes facons de s’evaderen chansons, l’italie, le passé, les paysages, les mots.

 

C’est dans tes rues que je me promène
c’est dans tes rues que j’aime,
saisir entre deux pas, des reflets du passé
c’est voir les vestiges de grandeurs et les immeubles colorés
cette grande rue qui marque la ville, un repère, un trait, une frontière.
les rails d’un tram qui passe, un trolley trop beau habillé de vert
une statue, un jardin, une terrasse accoudé, un comptoir pour boire mon petit café
c’est mon héritage, glorieux et souvent laborieux
Entre tissage, les âges de l’arme, le langage de la mine
une sarbacane posé, et ces générations a labourer ce vaste champs
Sainté d’hier et de demain, je n’aurais pas gravé ta pierre
juste soulevé un peu de poussière

Partager cet article :

Auteur de l’article : lestephanoisC

1 commentaire sur “Rendez-vous à Sainté…

    Fan de toi

    (13 mai 2017 - 1:44 )

    Il est des poussieres,
    qui sont si extraordinaires,
    qu’ elles vous touchent au plus profond de votre âme,
    Si fort, qu’ elles vous laissent sans arme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *