Dans le Guide « VTRINES » page 48 c’est un qui se souvient de  la muraille de Chine à Saint-Etienne, un autre des symboles de notre ville dans les années 70 – 80. L’occasion de ré-ouvrir la boite aux souvenirs stéphanois.

Longue de 270 mètres, la Muraille de Chine fut détruite par dynamitage le 27 mai 2000, ce qui en fait la plus grande démolition d’immeuble d’Europe. Il y avait 450 logements et de par ses dimensions c’était le plus grand bâtiment d’Europe à son époque.

Il est remplacé aujourd’hui par le Centre de l’hospitalisation privée de la Loire, typique des constructions de masse des années 1960, ce bâtiment, à l’instar de ce qui a pu se produire dans d’autres grandes villes de France, ou en banlieue parisienne, souffrait d’une réputation de zone socialement difficile. Le bâtiment faisait 19 étages, 270 mètres de long sur 48 mètres de haut pour 450 logements, ce qui en faisait le plus grand bâtiment d’habitation de toute l’Europe à l’époque de sa construction.

Il avait été rénové à plusieurs reprises, mais à peine rénové, il était à nouveau vandalisé, le président Mitterand à l’époque était même venu faire sa visite.

Finalement c’est en quelques secondes qu’un pan de l’histoire stéphanoise pour de nombreux stéphanois c’est effondré à jamais..mais il reste la mémoire.