Rendez-vous avec Vincent Moscato

Véritable coup de cœur pour le bonhomme et pour le spectacle, pour la petite histoire c’est Laurent Violet en 2011, qui m’avait recommandé son ami Vincent Moscato, alors quand j’ai vu les affiches annonçant son arrivée imminente, j’ai fait marcher le réseau, comme je suis toujours illégitime pour les pompes à vélo de notre belle ville. De téléphone en mail et encore de téléphone, euréka je tenais mon rendez-vous, j’allais enfin rencontrer ce passionné qui tous les après midi me régal de son franc parler.

Vincent Moscato anime l’émission de radio: le « SUPER MOSCATO SHOW » sur RMC tous les jours de 16 à 19H, il est auteur et comédien. Ex rugbyman de haut niveau, il a écrit un premier One Man Show sur le thème de la reconversion dans lequel il nous racontait les anecdotes rocambolesques des joueurs dans les vestiaires, de la fin de carrière, des entrainements de boxe, des castings et la réalisation du calendrier. Aujourd’hui avec le spectacle « Au galop », il revient sur la scène pour faire de la résistance. En éclaireur, il traverse le bois de Boulogne et installe son camp familial aux alentours. La verve épaisse et le ton fleuri, on entre en scène avec lui pour se fendre de rire sur tout et sans mépris, j’ai adoré et en plus ce mec est adorable.

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de monter sur scène ? Ce qui m’a donné envie de monter sur scène, c’est quand j’ai vu Fernand Raynaud, j’étais fan de Fernand Raynaud quand j’étais gamin. Alors c’était pas ma génération bien sur, mais j’écoutais un 33 tours qu’avait ma mère et puis, et puis j’étais aussi fan de Coluche, c’est en voyant les autres. C’est souvent quand même par mimétisme que l’on fait les choses. Je trouvais que j’avais une gouaille qui pouvait me permettre de peut-être pouvoir tenter l’expérience. Et dès que j’ai arrêter le rugby, j’ai commencé a faire du théâtre et cela s’est plutôt  bien passé, cela m’a donné l’envie de continuer après ma carrière.

Pour vos spectacles quels sont les sujets qui vous inspirent ? C’est toujours les mêmes sujets, les sujets de vie. Les sujets de ta propre expérience, C’est des classiques, de la politique, du sport, de la société. C’est ce qui m’inspire le plus et le sport bien entendu.

Vous êtes tous les jours à la radio dans une émission qui parle de sports, quel sensation de jouer dans la capitale mondiale du football ? C’est un honneur, tu sais je connais Saint-Etienne, quand tu es élevé dans une culture sportive, tu connais bien sur Saint-Etienne. J’ai même joué au rugby au stade Geoffroy Guichard, j’ai fait une finale contre Bourgoin de coupe de France du Manoir, il y a plus de 10 ans. Et donc bien entendu c’est toujours chouette de jouer sur des endroits historiques du sport, et cela me fait plaisir. Saint-Etienne à encore fait une belle saison, il y a Christophe Galtier qui vient ce soir au spectacle, pour moi Saint-Etienne cela veut dire quelque chose. Je suis d’une génération, ou j’ai été marqué, quand j’étais tout petit, par les verts. Par les poteaux carrés, par tout cet historique qui entoure le stade Geoffroy Guichard.

On vient de dire animateur radio, la télévision, le théâtre, le cinéma…qu’est-ce qui vous fait le plus « kiffer » ? C’est difficile de départager, le cinéma parce que c’est ce que je fais le moins, ce que tu fais le moins en général c’est ce qui est le plus savoureux. Mais la radio fait partie de moi, quand je ne fais pas de radio pendant un moment, cela me manque. Je crois que tout est complémentaire, et tout se ressemble en vérité, donc c’est difficile de dire, que le cinéma me fait plus kiffer ou que la radio, vise et versa, non je crois que tout me fait kiffer sinon je le ferais pas.

Généralement je termine avec la question, vous reste t’il un rêve fou, mais je sais que vous voulez devenir sélectionneur du quinze de France, alors c’est quoi cette histoire ? C’est une histoire, alors…c’est une histoire que tu lance comme cela, à la volée et les gens en font ce qu’ils veulent. Certains pensent que c’est sérieux, d’autres non, moi je garderai ma réponse pour la fin. Au mois de Mai, donc bientôt…

Rencontre du 24 Avril 2015 – Un énorme MERCI à Chrystelle pour sa gentillesse et Achour pour son accueil

Partager cet article :

lestephanoisC Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *