Rendez-vous avec Sergi Lopez

“Rendez-vous avec” s’installe peu à peu dans le monde stéphanois et dans le monde internet. Une émission nouvelle est en boite avec Sergi Lopez l’acteur catalan, elle sera diffusée  le jeudi 21 Avril à 18 h 15 et rediffusée le vendredi à 11 h elle sera ensuite sur youtube, pour ecouter l’emission sur Loire FM 100.9 dans le monde entier voici le lien http://tunein.com/radio/Loire-FM-1009-s6578/.. 

Il y a des soirs de pluie, ou un rayon de soleil te touche quand même, un rayon catalan, un rayon à l’accent espagnol. C’est au centre culturel de la Ricamarie, que j’ai rencontré Sergi Lopez, cet acteur rendu célébre en France par son rôle dans « Harry un ami qui vous veut du bien » en 2000. Après le spectacle 30/40 livingstone, une fable burlesque, j’ai passé un moment exceptionnel avec cet acteur catalan,qui a débuté au théâtre en 1986, il est également auteur et metteur en scène, et vraiment quel acteur, nous avons bien entendu parler de football, mais surtout de théâtre et de cinéma…(rencontre du 4 Mars 2016).

livingstone« Après avoir poursuivi, et localisé les spécimens les plus précieux de la planète, un explorateur est à la recherche de « l’Animal », un mammifère ailé, invisible à l’oeil humain ; certains manuscrits parlent de lui comme de « celui qui a une âme ». C’est l’obsession de sa vie ; notre héros poursuit ce rêve, de façon routinière et méthodique. Ce qu’il ne sait pas, c’est que la rencontre avec cet animal changera son destin et que rien ne sera plus comme avant… Surtout le jour où John Mc Enroe apparaît. Dans Livingstone, l’un ne prononce jamais un mot (Jorge Pico), l’autre est un torrent de paroles (Sergi Lopez). Entre la fable et le conte fantastique, la pièce nous entraine dès les premières minutes dans un ailleurs étrange, où tout sentiment est à son paroxysme comme cet homme hors de lui, qui veut briser le lien avec ce père qui ne s’intéresse qu’au tennis. »

Comment avez vous eu l’envie de monter sur une scène au départ ? C’est un truc assez innocent, la première fois c’était à 16 ans, avec le théâtre amateur. En catalogne il y a le théâtre amateur et c’est la vraie école de théâtre. Quand j’étais petit il n’y avait pas énormément d’écoles, de formations, la vraie formation des acteurs c’était le théâtre amateur. Et dans tous les villages il y avait une troupe amateur, et je crois que l’envie c’est un truc assez enfantin. Cet innocence de vouloir monter sur scène, jouer un rôle, je crois que la première fois que je suis monté j’avais même pas l’impression d’avoir quelque chose à exprimer. Au début c’était pour le plaisir, de jouer le méchant ou le chapon rouge ou n’importe quel personnage. C’était quelque chose de mystérieux d’un peu magique.

 

Partager cet article :

lestephanoisC Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *