Hervé REYNAUD Maire de SAINT-CHAMOND

Second Maire de la Loire à répondre positivement à mon invitation pour cette année 2016, pour l’émission “Rendez-vous avec…”. Hervé Reynaud le Maire de Saint-Chamond etait ce jeudi dans les studios de la radio Loire FM, avec une belle surprise, un sac de pain au chocolat. Trés fier de voir que dans cette jeune emission, les politiques et artistes acceptent de venir partager un moment de dialogue en toute simplicité.

L’émission est sur youtube, pour ecouter l’emission sur Loire FM 100.9 dans le monde entier voici le lien http://tunein.com/radio/Loire-FM-1009-s6578/.

J’avais déja rencontré M. Reynaud avant les élections municipales en Janvier 2014 voici un extrait de cette premiere rencontre le Mercredi 5 février 2014.

Conseiller général du canton Saint-Chamond Nord depuis mars 2011, fils d’une mère au foyer et d’un père ouvrier à Mavilor, Hervé Reynaud est né en 1972 à Saint-Chamond. Après un DEUG d’Histoire obtenu à la Faculté de St.-Étienne, il passe le concours de l’Institut de la Communication à Lyon II , au terme d’une licence de Com’, il réussi le concours de Sciences Po Lyon dans la filière Politique et Communication. En 2001, Hervé accepte avec beaucoup de détermination la proposition de Gérard Ducarre de travailler à ses côtés en tant que Directeur de Cabinet et de pouvoir ainsi participer au développement de la ville. Conseiller municipal de Saint-Chamond, conseiller à Saint-Etienne Métropole, il s’est déclaré candidat a la Mairie, et a accepté de répondre à quelques questions au citoyen lambda que je suis.

Comment est né votre engagement politique ? Passionné par les débats de société, passionné par ma ville, et puis un certains nombres de rencontres, qui on fait qu’après je me suis investi dans la vie politique locale, Saint-Chamond en particulier. Et puis mon cursus aussi, mon cursus universitaire, puisque je voulais être journaliste et je puis finalement me suis tourné vers la politique en faisant science po à Lyon.

A quel moment dans votre parcours avez vous eu l’envie de devenir Maire et comment avez vous été désigné ? L’envie de devenir maire, c’est rendre à cette ville ce qu’elle a pu me donner. je suis originaire de cette commune, j’y est tout le temps vécu. J’ai rencontré beaucoup de gens passionnant, dans le monde associatif, nos anciens, etc. Et je me suis dit a un moment il va falloir s’engager, il faut s’engager. J’ai travaillé à la mairie pendant 9 ans au coté de Gérard Ducarre, j’ai vu quels étaient les contraintes, je me suis dit quand on a perdu en 2008, il faut reprendre le flambeau. On ne peut pas laisser les choses comme cela, il y a surtout un projet collectif, plus qu’une ambition personnel, ayant 41 ans on pensait que le renouveau peut se faire avec une équipe renouvelé, tout en gardant les anciens, et que je pouvais être cette personne la. Au départ j’ai été légitimé par la base, avant d’être porté par un parti. Moi j’ai toujours un engagement à l’UMP, mais je n’ai pas l’investiture. Moi j’ai envie d’avoir la légitimité du terrain, plus mes convictions. Moi je me sens plutôt gaulliste dans l’âme, donc cela ne me gêne pas d’être au-delà des partis politiques. J’ai gagné comme cela en 2011, et j’ai d’abord envie d’être reconnu par ce travail de terrain, avant d’être reconnu par une étiquette.

Si en mars prochain vous êtes élu quel est votre projet ? Tout d’abord il s’appuie sur ce que nous ont dit les Saint-Chamonais, puisqu’on les as questionnés, on sera déjà passés 2 fois dans chaque quartier, nous avons fait 12 réunions de quartier pour les écouter, plus le questionnaire. Aujourd’hui on retourne dans les quartiers pour présenter le projet, qu’il colle à leurs demandes. 1ere priorité la sécurité à Saint-Chamond, la renforcer, avec toute une panoplie de mesures. 2 la propreté, dans la ville qui est négligé aujourd’hui. 3 l’économie et l’emploi, c’est pour cela que nous avons un comité de soutien présidé par un chef d’entreprise, et on est entourés de nombreux chefs d’entreprises. L’emploi avec des réserves foncières, faire venir des entreprises, créer de l’emploi à Saint-Chamond. Améliorer le cadre de vie, les services à la personne, pour attirer de nouvelles populations, et que l’on ai une mixité réelle qui se passe à Saint-Chamond, pour tirer vers le haut et embellir la ville. Cela passe aussi par un grand volontarisme, les gens disent vous nous intéresser parce que vous êtes présent sur la commune, vous êtes présent sur le terrain, vous avez la « gnac ». De la proximité, une ambition la ville qui est la deuxième de l’agglo, et la troisième de la Loire avec 36 000 habitants.

Si vous aviez un rêve fou pour Saint-Chamond ce serait lequel ? Qu’il y ai de l’emploi pour un maximum de gens, que Saint-Chamond soit reconnu bien au-delà des frontières de la Loire. Avec un grand projet, soit culturel soit sportif, que cela soit vraiment la capitale du Gier. Ce n’est peut-être pas un rêve fou, mais si déjà on change l’image, on apporte des choses pour la jeunesse. Que l’on crée une véritable zone de loisirs, qui génère de l’emploi, qui change son image de marque, ou l’on attire aussi de la formation pour les jeunes, qu’ils ne soient pas obligé d’aller à Saint-Etienne ou à Lyon. Que Saint-Chamond soit vraiment l’épi centre de Loire Sud, je pense que l’on aura fait un grand pas.

 photos ©  hervé Picard

 

 

Partager cet article :

lestephanoisC Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *