1er Séminaire des chefs de cuisine des collèges du Département de la Loire

Ce mardi 15 février, Clotilde ROBIN, Vice-Présidente du Département chargée de l’éducation et des collèges, a tenu à réunir au collège Le Palais de Feurs les 38 chefs de cuisine des collèges de la Loire.

Contribuer à favoriser le bien être des 38 000 collégiens, leur ambition et leur estime de soi est un des axes forts du Département qui s’engage, auprès des jeunes et de leur famille, à :
 Faire découvrir le monde professionnel, les métiers,
 Proposer un numérique éducatif, éthique, durable, inclusif,
 Fournir une alimentation de qualité.

La collectivité s’est fixée un programme d’objectifs ambitieux pour présenter des menus « fait maison » avec des produits bios et locaux, réduire le gaspillage et favoriser l’éducation aux goûts. Le Département encourage également la lutte contre l’obésité en prenant en compte la santé au travail de tous ses agents.

Pour Clotilde ROBIN « Il était important pour moi de présenter les éléments fondamentaux de notre Plan alimentaire qui sera conduit durant le mandat : lutte contre le gaspillage, lutte contre l’obésité, valorisation des circuits courts, éducation au goût, bien-être au travail des agents. Les chefs de cuisine, leurs équipes et l’ensemble des agents présents dans les collèges réalisent un travail remarquable durant la pandémie de la Covid.

Malgré les nombreuses contraintes et les difficultés, ils s’adaptent régulièrement et efficacement aux différents protocoles sanitaires tout en conservant la volonté de proposer un service de qualité. Ce premier séminaire était l’occasion de les féliciter pour leur engagement.

Les échanges portant sur les nombreux projets ont été particulièrement intéressants. Nous sommes à l’écoute de nos agents et évoluons régulièrement avec eux pour répondre aux attentes de nos concitoyens c’est pourquoi nous avons placé l’innovation au cœur de nos métiers. »
Les chefs de cuisine et leurs équipes oeuvrent toute l’année pour offrir aux collégiens des repas équilibrés, s’inscrivant dans le cadre de la loi Egalim et respectant les règles de sécurité alimentaire.

Au-delà de ces exigences, ils ont également à coeur de proposer des plats variés et en phase avec les évènements du calendrier.
Pour 2022, le Département proposera, lors du vote du budget, de procéder à des acquisitions de matériel de restauration pour un montant de plus de 400 000 €.

14 000 repas sont servis quotidiennement dans les collèges de la Loire.